LE CHÂTEAU DE BAUGÉ

Château de Baugé

Château et apothicairerie de Baugé en Anjou – 49150 – Baugé – Tél : 02 41 84 00 74 – Email : contact@chateau-bauge.com

Visites : du samedi 17 octobre au dimanche 1er novembre 2020 – Tous les jours : 14h-18h. Pour visiter les deux sites dans la journée, nous vous conseillons de venir avant 15h30.

Départs des visites :
> au château : 14h30, 15h30, 16h15, 17h
dimanches 18, 25 octobre et 1er novembre :
départ de visite à 15h45 uniquement : sans réservation
visites théâtralisées à 14h30 et 16h30 : sur réservation.

> à l’Hôtel-Dieu : 14h, 15h, 16h, 17h
samedis 17, 24 et 31 octobre :
départ de visite à 14h et 16h uniquement : sans réservation
visites théâtralisées à 14h30 et 16h30 : sur réservation

Le château de Baugé, d’époque médiévale, se dresse sur la commune de Baugé-en-Anjou (Maine-et-Loire). Il fut édifié au XVe siècle pour le compte du roi René afin de servir de pavillon de chasse.

En 1007, Foulques III Nerra, entreprit l’édification d’une forteresse sur un éperon rocheux, aux confluents du Couasnon et de l’Altrée. Il s’agissait d’un ouvrage défensif et stratégique pour résister, le cas échéant, aux attaques du Comte de Blois, ennemi de Foulques Nerra.

Au XVe siècle, Yolande d’Aragon, mère de René d’Anjou commença l’édification d’un château, à l’intérieur des fortifications.
En 1436, pendant la guerre de Cent Ans, Yolande d’Aragon préfèra faire brûler son château  plutôt que de voir les Anglais s’en emparer.
En 1454, la guerre de Cent Ans terminée, René Ier d’Anjou hérita du château en ruine. Il y fit construire un pavillon de chasse en 1465.

A la mort du roi René, l’Anjou fut rattachée à la couronne par Louis XI en 1480. Le château de Baugé fut par la suite progressivement délaissé et se délabra.
Au XIXe siècle, une aile du château fut affectée à la Gendarmerie et une autre abrita la mairie.
Au XXe siècle, le château de Baugé abrita la caserne des pompiers, une salle de justice et des salles municipales. Un musée y fut inauguré en 1905.
Le château fut classé au titre des monuments historiques en 1961.

L’ Apothicairerie de Baugé, joyau de la pharmacopée du XVIIe siècle et vieille de 350 ans, est sans doute l’une des plus anciennes et mieux conservées de France.
L’apothicairerie fonctionna de 1675 jusqu’aux années 1940 et fit l’objet d’une  inscription à l’inventaire des Monuments Historiques en 1916 puis en 1947.
Aujourd’hui l’apothicairerie renferme plus de 600 récipients en bois, en verre ou en faïence ayant servi au stockage des remèdes. Les murs sont lambrissés de panneaux de chêne du sol au plafond.
Pendant plus de trois cents ans, l’établissement fut tenu par des sœurs de la communauté des hospitalières de Saint Joseph dont le savoir se transmettait oralement.
L’apothicairerie abrite une collection de 16 albarelli, 91 piluliers, 95 chevrettes, 79 pots-canon et 3 bouteilles en faïence. Certains des ensembles de faïences lyonnaises remontent au XVIe siècle.

Châteaux Loire France Carte
  • Photographies du château de Baugé et de l’apothicairerie : Skouame / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) / http://www.patrimoine-pharmaceutique.org / Manfred Heyde / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)
  • Carte des châteaux de la Loire : Maximilian Dörrbecker (Chumwa) / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)
dolor. quis, elit. Nullam ut eleifend id, suscipit Retour haut de page