ROI RENÉ (1409 - 1480)

Roi René

Le roi René (1409 – 1480) par Nicolas Froment, détail du Diptyque des Matheron (1474), Paris, musée du Louvre.

René d’Anjou, également connu sous le nom du Bon Roi René, était un prince français de la lignée des ducs d’Anjou.

Voici un aperçu de la vie et du règne du roi René :

  • Origines familiales et formation : René naquit le 16 janvier 1409 à Angers, dans la région de l’Anjou.
    Il était le second fils du duc d’Anjou, Louis II d’Anjou, lui-même fils du roi Jean II le Bon.
    Sa mère était Yolande d’Aragon, fille du roi d’Aragon Jean Ier.
  • Parcours et titres :
    René occupa de nombreux titres et fonctions :
      • Comte de Guise (1417-1425).
      • Duc de Bar (1430-1480).
      • Duc de Lorraine (1431-1453) sous le nom de René Ier de Lorraine.
      • Duc d’Anjou (1434-1480) sous le nom de René Ier d’Anjou.
      • Roi de Naples (1435-1442) sous le nom de René Ier de Naples.
      • Roi de Sicile (en titre) (1434-1480) sous le nom de René de Sicile.
      • Comte de Provence et de Forcalquier (1434-1480).
      • Roi de Jérusalem en titre (1435-1480).
      • Roi d’Aragon en titre (1466-1480).
  • Autres rôles : René fut également seigneur de Piémont, comte de Barcelone et marquis de Pont-à-Mousson.
  • Héritage : René était un personnage fantasque, rêveur, mécène avisé et diplomate affable.
    Bien qu’il n’ait pas eu de royaume propre, il symbolise une France médiévale moribonde mais prospère et pleine de ressources.

Le Bon Roi René reste un personnage attachant et fascinant de l’histoire médiévale française.

Dans la Guerre de Cent Ans, le Roi René joua un rôle significatif.

Voici les éléments clés de son implication :

  • Contexte : La Guerre de Cent Ans (1337-1453) était un conflit prolongé entre l’Angleterre et la France.
    Elle commença lorsque le roi de France, Philippe VI, confisqua les fiefs du roi d’Angleterre, Édouard III, en 1338.
  • Rôle de René : René était un prince français de la lignée des ducs d’Anjou.
    Il occupa plusieurs titres et fonctions (voir ci-dessus)
    René contribua à renforcer l’autorité du roi de France, Charles VII, à partir de 1429.
  • L’irruption de Jeanne d’Arc : En 1429, Jeanne d’Arc, une jeune paysanne, s’est présentée au roi Charles VII.
    Elle se disait élue de Dieu et chargée de chasser les Anglais hors de France.
    Gagnant la confiance du roi, elle sauva la ville d’Orléans.
    Ses victoires renforcèrent le pouvoir et l’image du roi.
  • La fin de la guerre : Malgré la capture et la condamnation de Jeanne d’Arc pour hérésie en 1431, le roi de France continua à reconquérir son territoire.
    En 1435, il signa la paix d’Arras avec le duc de Bourgogne et reprit Paris.
    La Guerre de Cent Ans s’est finalement achevée en 1453.
    Le Bon Roi René a donc contribué indirectement à la victoire française dans ce conflit historique.

Le 11 août 1448, René d’Anjou créait, à Angers, le second ordre du Croissant, totalement distinct du précédent. L’ambition de cet ordre était d’être d’un niveau de prestige comparable à celui de la Toison d’Or, créé quelques années auparavant par Philippe le Bon, duc de Bourgogne.

Sources : bing.com, herodote.net, chateau-angers.fr, passerelles.essentiels.bnf.fr, lewebpedagogique.com, histoire-pour-tous.fr, lumni.fr
Illustration : chateau-bauge.fr

Retour en haut