LE CHÂTEAU DE VILLANDRY

Château de Villandry
Château de Villandry

Le château de Villandry qui réunit architecture et jardins, est situé à 15 km à l’ouest de Tours, en Indre-et-Loire.
Il s’agit du dernier des palais bâtis sur les bords de Loire au XVIe siècle.
Les jardins du château de Villandry furent recréés dès 1906 à partir de planches et de textes anciens traitant d’un jardin de la Renaissance du XVIe siècle.
Les jardins occupent une superficie de plus de six hectares répartis sur quatre niveaux de terrasses.
Le château et ses jardins furent inscrit à la liste des Monuments Historiques en 1927. L’ensemble fait également partie du patrimoine mondial (UNESCO).

Château de Villandry
Le château de Villandry et ses jardins remarquables

Le Château de Villandry est remarqué par l’élégance de son architecture alliée ainsi que par le charme de ses jardins spectaculaires.

Le roi de France François Ier conduisit une politique culturelle visant à concurrencer la suprématie italienne.
C’est ainsi que la Renaissance, en France, permit de rompre avec le style massif des châteaux défensifs construits précédemment, depuis le Moyen-Âge.
François Ier ordonna la construction de Chambord et ses proches firent édifier  leur château en Val de Loire.

En 1532, le ministre des finances du roi, Jean Le Breton, fit raser la forteresse féodale de Villandry à l’exception du donjon où, le 4 juillet 1189,  le roi d’Angleterre, Henri II Plantagenêt reconnut sa défaite face au roi de France, Philippe II Auguste par la signature du  traité dit « la Paix de Colombiers ».

En remplacement de l’ancienne forteresse, Jean Le Breton fit édifier trois corps de logis disposés en fer à cheval encadrant une cour d’honneur, tout contre le donjon préservé. Le tout dans le respect parfait du nouveau principe contemporain d’architecture : la symétrie.
Le château de Villandry, malgré sa proximité avec celui d’Azay-le-Rideau, ne présente ni le style italien ni les particularités de l’architecture médiévale mais leur a préféré une apparence plus simple qui annonce, avant l’heure, le style Henri IV.
La spécificité du château de Villandry réside dans l’utilisation du site environnant pour y concevoir d’harmonieux jardins d’une beauté exceptionnelle.

Château de Villandry
Le donjon de la forteresse médiévale est incorporé au nouvel édifice de Jean Le Breton.

Très peu de modifications furent apportées entre l’achèvement des travaux ordonnés par Jean Le Breton et l’acquisition du domaine de Villandry par le marquis de Castellane, ambassadeur de Louis XV, en 1754.
Le marquis apporta d’importantes transformations au château ainsi qu’à ses jardins.
Construit à la Renaissance, le château de Villandry était froid et de conception intérieure peu pratique.
Le marquis de Castellane le rendit plus habitable par l’apport de nouvelles normes de confort comprenant l’installation de boiseries bien connues pour leur pouvoir d’isolation phonique et thermique.
Si les modifications intérieures apportées par le nouveau propriétaire furent réussies, l’entreprise se révéla moins positive sur les façades. Les arcades de la cour furent murées pour devenir des cuisines ainsi que des couloirs distribuant les salons. Les fenêtres de style Renaissance furent modifiées et des balcons et balustrades ainsi que des fenêtres en trompe l’œil furent ajoutées. Ces modifications firent perdre au château son style Renaissance.
Les jardins connurent également des mises au goût du jour. La superficie du parc fut augmentée par l’acquisition de terres limitrophes en 1760. Le nouvel ensemble fut conçu “à la française” en remplacement des parquets Renaissance.
Pendant la Révolution, le château de Villandry changea de propriétaires. Parmi les acquéreurs successifs se distingue Jérôme Bonaparte, jeune frère de Napoléon Ier.
En 1906, Ann et Joachim Carvallo achetèrent le château de Villandry et consacrèrent leur énergie et leur fortune à reconstituer l’état initial du château et de ses jardins. Cent maçons furent nécessaires pour rendre aux façades leur élégance d’origine.

« Après les premières transformations que je lui fis subir, l’effet fut surprenant. En moins d’une semaine, Villandry avait repris le caractère qu’il avait à la Renaissance. J’invitai les membres de la Société d’Archéologie de Touraine à venir se rendre compte du travail que j’avais fait. Ces messieurs qui étaient habitués à voir Villandry couvert de fausses fenêtres, ce qui lui donnait l’aspect monotone et triste d’une caserne, furent émerveillés ; ils n’en pouvaient croire leurs yeux et pensaient que, par l’effet d’un coup de baguette magique, j’avais reconstruit un nouveau château. »
Le château de Villandry et ses jardins sont ouverts au public depuis 1920.
Depuis lors, les héritiers de Joachim Carvallo ont perpétué le travail de leur ancètre.
L’actuel propriétaire, Henri Carvallo, est l’arrière-petit-fils d’Ann et Joachim.

Châteaux Loire France Carte
  • Photographie du château de Villandry : Fab5669 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0) / Jean-Christophe BENOIST / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) /  Guiguilacagouille / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0) /  Michal Osmenda from Brussels, Belgium, CC BY 2.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/2.0>, via Wikimedia Commons
  • Carte des châteaux de la Loire : Maximilian Dörrbecker (Chumwa) / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)
Donec et, sit ut consequat. eget commodo vulputate, dictum massa Retour haut de page