LE PALAIS JACQUES CŒUR (Bourges)

Palais Jacques Coeur
Palais Jacques Coeur

Le palais Jacques-Cœur, hôtel particulier situé à Bourges (Cher), est une des plus somptueuses constructions civiles du XVe siècle, chef-d’œuvre de style gothique flamboyant.
Avec les châteaux de Montsoreau et de Châteaudun, il s’agit d’un des premiers exemples français d’architecture de plaisance.
C’est Jacques Cœur, riche marchand et argentier de Charles VII, qui fit construire cette maison dans sa Bourges natale et, cependant, il n’y habita jamais.
En 1443, Jacques Cœur acheta le fief de la Chaussée, terrain de 5 000 m² et l’édification de l’hôtel de la Chaussée commença alors pour s’achever en 1453. Cependant, Jacques Cœur, tombé en disgrâce en 1451, fut incarcéré jusqu’en 1454. 
Il réussit à s’évader et trouva refuge dans une île grecque où il mourut en 1456.
Charles VII fit confisquer l’hôtel et son mobilier au profit de la Couronne.
Le roi rendit le bâtiment aux fils de Jacques Cœur, Henri, Ravan et Geoffroy, en 1457.
Dans les années qui suivirent, l’hôtel fut vendu et revendu puis connut pendant plus d’un siècle la vie animée et brillante des gens du pouvoir.
La municipalité de Bourges en devint propriétaire en 1682 et y installa ses services administratifs et judiciaires, lui donnant pour cette raison le nom de “palais.

Les troubles occasionnés par la Révolution furent à l’origine de la destruction de bas-reliefs divers et de la statue équestre de Charles VII.

Palais Jacques Coeur

En 1820, l’installation de la Cour d’appel et du tribunal de première instance eut pour conséquences fâcheuses des destructions architecturales dans le palais : l’intérieur fut reorganisé selon les besoins d’espace, sans que les décorations existantes soient prises en compte.
Prosper Mérimée signala ces modifications en 1837, et, en conséquence, le palais fut classé Monument Historique en 1840.
En 1858, la ville de Bourges le revendit à l’État et au département. Unee restauration partielle se poursuivit jusqu’en 1885.
En 1920, le département revendit à l’État la partie qui lui appartenait. 
L’État acheta l’intégralité du bâtiment en 1923 et une restauration basée sur des bases historiques fut conduite de 1927 à 1937. 
Le nettoyage des façades fut effectué en 1999 et l’ensemble des parties extérieures furent restaurées lors des deux décennies suivantes .
Le palais Jacques-Cœur est géré, animé et ouvert à la visite par le Centre des Monuments Nationaux.

Châteaux Loire France Carte
  • Photographies du palais Jacques-Cœur : Fab5669 / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0)
  • Carte des châteaux de la Loire : Maximilian Dörrbecker (Chumwa) / CC BY-SA (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.5)
eleifend fringilla accumsan risus ipsum consectetur nunc Retour haut de page