VINS DE SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL

Les vins de Saint-Nicolas-de-Bourgueil sont un trésor de la vallée de la Loire.

Cette Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) est située à l’extrémité nord-ouest de la Touraine, est implantée uniquement sur la commune du même nom. 
Voici ce qu’il faut savoir sur les vins de Saint-Nicolas-de-Bourgueil :

vins de Saint-Nicolas-de-Bourgueil
  • Terroir et climat : Le vignoble de Saint-Nicolas-de-Bourgueil s’étend sur une ancienne terrasse de la rive droite de la Loire et sur le pied du coteau façonné par le fleuve.
    Abrité au nord par un massif forestier, il bénéficie d’un climat plus chaud et sec que le reste de la région.
  • Les sols varient : près du coteau, on trouve des sols argilo-calcaires issus de la craie tuffeau, qui donnent des vins structurés. La majorité des sols sont constitués d’alluvions anciennes, sablo-graveleuses, engendrant des vins plus souples et élégants.
  • Cépages : Le cabernet franc (ou breton) est presque exclusif dans cette appellation.
    Il produit des vins riches en arômes, dont les caractères varient selon le terroir et le mode de vinification.
    Le cabernet-sauvignon est également utilisé.
  • Caractéristiques des vins : Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil se décline en rouge et en rosé.
    Le vin rouge, dominant avec plus de 98 % de la production, offre une grande richesse aromatique. Il peut être attendu pendant 4 à 5 ans.
    Jeunes, ces vins sont tanniques et vifs, mais avec le temps, ils développent une matière ronde et aromatique qui perdure remarquablement.

Voici quelques domaines réputés pour leurs vins de Saint-Nicolas-de-Bourgueil :

  • Domaine Frédéric Mabileau : Situé à Saint-Nicolas-de-Bourgueil, ce domaine de 28 hectares allie tradition et modernité. Il produit des vins de Loire en agriculture biologique et biodynamique.
  • Clos Des Quarterons – Domaine Amirault : Ce producteur de vin de qualité supérieure se distingue par ses méthodes innovantes et respectueuses de l’environnement.
  • Domaine Olivier : Ce domaine, spécialisé en culture de la vigne, propose des vins de Saint-Nicolas-de-Bourgueil. Il se trouve dans la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil.

Servir un Saint-Nicolas-de-Bourgueil est un art qui met en valeur toutes les subtilités de ce vin délicieux.

Voici quelques conseils pour le servir avec élégance :

  • Température de service : Pour les vins rouges, dont fait partie le Saint-Nicolas-de-Bourgueil, la température idéale de service est généralement entre 16°C et 18°C.
    Si le vin est trop chaud, il peut paraître lourd et alcoolisé.
    Trop froid, il risque de masquer ses arômes.
  • Aération : Avant de servir, laissez le vin s’aérer pendant environ 30 minutes.
    Vous pouvez utiliser un carafe pour accélérer ce processus.
    L’aération permet aux arômes de se développer et d’offrir une expérience gustative plus riche.
  • Choix du verre : Utilisez un verre à pied avec une ouverture légèrement évasée. Cela permet au vin de respirer et de concentrer les arômes vers votre nez.
  • Dégustation : Observez la robe du vin : sa couleur et sa limpidité.
    Approchez le verre de votre nez et inhalez doucement pour apprécier les arômes.
    Prenez une petite gorgée et laissez le vin se répandre sur votre palais. Notez les saveurs, la texture et la longueur en bouche.
  • Accords mets-vins : Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil se marie bien avec des plats tels que :
      • Charcuterie : saucisson, jambon cru.
      • Viandes grillées : côte de bœuf, magret de canard.
      • Fromages : chèvre, comté.
      • Plats à base de champignons.

Profitez de chaque gorgée et partagez ce vin avec vos proches lors de moments conviviaux.

L’appellation Saint-Nicolas-de-Bourgueil est à la fois le nom du village et celui du vin qu’il produit.
Nous sommes à l’ouest de la France, sur les bords de la Loire, au cœur d’un Parc Naturel, juste sous la forêt et au-dessus des caves troglodytiques1.
Cette appellation viticole est unique dans la région du Val de Loire, car elle épouse les contours de sa commune, qui se situe entre Tours et Angers.
Le cépage presque exclusif de l’appellation est le cabernet franc (ou breton), qui produit des vins d’une grande richesse aromatique.
Les caractères de ces vins varient selon le terroir et le mode de vinification.
Les sols de tuf (argilo-calcaires issus de la craie tuffeau) donnent des vins très structurés, tandis que les alluvions anciennes sablo-graveleuses engendrent des vins plus souples et élégants.
Les vins de tuf sont à attendre quatre ou cinq ans.
En termes de couleur, l’appellation propose des vins rosés et rouges.
Les vins rouges peuvent être conservés pendant 5 à 10 ans, tandis que les rosés sont à boire jeunes.

Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil se distingue par sa présence tannique et sa vivacité en bouche lorsqu’il est jeune, mais avec le temps, il développe une matière ronde et aromatique qui perdure remarquablement.

Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil et le Chinon sont deux appellations de vins rouges de la vallée de la Loire, mais ils présentent des caractéristiques distinctes.

Voici ce qui les différencie :

  • Terroir et climat : Saint-Nicolas-de-Bourgueil et Chinon sont situés à l’ouest de la Touraine, près de la Loire.
    Les sols de Saint-Nicolas-de-Bourgueil sont principalement constitués d’alluvions sablo-graveleuses, tandis que Chinon possède des sols plus variés, avec des graviers et de l’argile.
    Chinon bénéficie de l’influence modératrice de l’océan Atlantique, situé à environ 160 km en aval.
  • Cépages : Le Cabernet Franc est le cépage dominant dans les deux appellations.
    Saint-Nicolas-de-Bourgueil utilise presque exclusivement le Cabernet Franc, tandis que Chinon peut également inclure du Chenin Blanc pour produire des vins blancs.
  • Styles de vin : Saint-Nicolas-de-Bourgueil propose des vins rouges et rosés.
    Les vins rouges sont souvent légers et faciles à boire, idéaux pour l’été.
    Chinon produit principalement des vins rouges, mais une petite quantité de rosé délicat est également produite.
    Les vins de Chinon sont souvent plus structurés et peuvent vieillir plus longtemps que ceux de Saint-Nicolas-de-Bourgueil.
  • Longévité : Les meilleurs vins de ces deux appellations peuvent vieillir gracieusement pendant 25 à 30 ans.
    Les vins de Chinon provenant des côtes (collines) sont souvent plus structurés et ont une meilleure capacité de vieillissement.
    En résumé, Saint-Nicolas-de-Bourgueil est réputé pour ses vins légers et faciles à boire, tandis que Chinon offre une plus grande diversité de styles et une meilleure capacité de vieillissement. À vous de choisir selon vos préférences !

Pour conserver correctement un vin rouge, voici quelques principes à respecter :

  • La température : La température idéale pour la conservation du vin est de 12 degrés Celsius.
    Plus que la température en elle-même, c’est sa variation qui est déterminante.
    Les chocs thermiques sont très néfastes pour le vin.
  • L’humidité : Une humidité d’au moins 70 % est nécessaire pour une bonne conservation du vin.
    En l’absence d’une humidité suffisante, les bouchons sèchent et le vin s’évapore.
  • L’obscurité : La lumière peut se révéler être un ennemi mortel pour le vin, principalement blanc.
    Il est donc conseillé de conserver le vin dans une pièce sombre.
  • Le bouchon : Après ouverture, il est recommandé de reboucher la bouteille une fois le service fini pour limiter l’oxydation.

Si vous n’avez pas de cave à vin, vous pouvez conserver une bouteille de vin rouge ouverte au réfrigérateur et la sortir quelques heures avant le service.
Vous pouvez également conserver une bouteille ouverte entre 3 et 5 jours.l

VIGNOBLES DU PAYS NANTAIS

VIGNOBLES D’ANJOU-SAUMUR

VIGNOBLES DE LA TOURAINE

VIGNOBLES DU CENTRE-LOIRE

VIGNOBLES D’AUVERGNE

Photographie : SNB Communication Garcia, CC BY-SA 4.0, via Wikimedia Commons

Retour en haut